Les Départementales 2015 Canton de Croix un dilemme Cornélien!

Publié le 23 Février 2015

Nous aurions tellement voulu etre cette alternative !

Pour la metropole Lilloise, si un canton avait une vocation d’être bien représenté par des candidats centristes c'était bien celui de Croix regroupement des villes de Wasquehal Hem Croix Lys-lez-Lannoy et Lannoy.

Au lieu de tout cela nous avons pour représenter la droite

2 listes: une authentique liste de patriote R.B.M et une liste UMP-UDI qui a déjà fait ses preuves avec des dérives droitières permanentes.

Les pseudos centristes locaux étant plus préoccupé a régler des comptes avec la précédente majorité voir ici l'actualité du jour: http://campagne-wasquehal-2014.com/employes-municipaux-serrez-vous-la-ceinture-pas-elle/

et pour représenter la gauche,

3 listes: (PS, FDG, EELV) qui partent en ordre dispersés.

Nous vous rappelons que les Élus du département ont pour vocation de défendre les plus démunis.

La Solidarité, étant la première préoccupation du Département. Il consacre plus de la moitié de son budget pour le soutien aux plus fragiles, des enfants aux personnes âgées ou aux personnes handicapées sur tout le territoire.

Les jeux ne sont pas encore fait mais l'on peux déjà imaginer qui sera au deuxième tour?

Alors pour nous se pose un dilemme Cornélien

Voter pour des formations de Droites qui gèrent leurs communes respectives en préconisant le " Chacun pour Soi " et une vision uniquement économique de la solidarité sans réelle volonté politique.

Ou alors voter blanc?, s'abstenir? ce qui reviendrai a faire le jeu du R.B.M

Si nous voulons avoir une juste représentation des différentes sensibilités il est nécessaire que le législateur revoie le financement des campagnes sous peine de ne voir qu'un nombre limité de candidats

Le grand public a bien du mal a appréhender le coût d'une élection.

Un plafonnement des dépenses de campagne pour notre Canton qui est de 42897,47€ n’incite pas les vocations, la société civile est la grande absente de ce scrutin alors qu'elle est sollicitée chaque jour pour financer le département.

Les candidats se feront plus rares et les électeurs continueront a bouder l'isoloir

Ne nous voilons pas la face le MoDem locale ne peux répondre à toutes les échéances électorales, mais il est vrai que nous aurions tellement voulu être cette alternative.

Rédigé par Sifakas "cri d'alerte face au danger"

Repost 0
Commenter cet article