Les maires demandent l’arrêt des suppressions de poste, quelle est la position du maire de notre cité?

Publié le 28 Mai 2011

L’Association des Maires de France a demandé au gouvernement lundi 23 mai l’arrêt de suppressions de poste dans l’Education nationale. Son président conteste la méthode d’élaboration de la carte scolaire 2011.

L’Association des Maires de France (AMF) a demandé au gouvernement lundi 23 mai « de mettre fin à la poursuite des suppressions de postes dans le primaire engagées par le gouvernement ». Elle a chargé son président, Jacques Pélissard député-maire UMP de Lons-le-Saunier (Jura) « de contester la méthode d’élaboration de la carte scolaire 2011 et demander qu’une analyse objective des besoins scolaires soit effectuée préalablement à toute décision de réductions d’effectifs ». Les maires dénoncent notamment le non respect de la charte sur les services publics en milieu rural qui prévoit que les maires soient informés « deux ans avant tout projet d’ouverture ou de fermeture de classes ». Ils demandent au gouvernement « de rappeler aux inspecteurs d’académie la nécessité d’appliquer correctement les modalités et les délais de concertation » prévus par la charte. Enfin, « ils regrettent l’interprétation très restrictive de la comptabilisation des enfants de moins de trois ans dans les effectifs, y compris dans les zones défavorisées ». L’AMF demande au MEN « de clarifier le concept « d’environnement social défavorisé » ouvrant droit à la scolarisation des enfants de moins de 3 ans ».

Le communiqué de l’AMF

Ici à Wasquehal, on valide toutes les fermetures de classes !.

Rédigé par Sifakas

Repost 0
Commenter cet article

Provost 28/05/2011 10:06


Bonjour

Affirmer qu'a Wasquehal
"...on valide les fermetures de classes"
n'est pas une information complète, il faut dire qui valide et qui refuse, se bat et a proposé une motion en conseil municipal afin de dénoncer ce fait et d'en appeler à la population pour défendre
la classe de maternelle à Pierre Malfait.
Mettre tout le monde dans le même sac c'est facile surtout quand on est pas élu, mais cela manque d'objectivité

Francis Provost Conseiller municipal PCF Wasquehal


Sifakas 28/05/2011 13:16



Il est vrai que notre objectivité se limite au concret, je vous accorde votre action pour l'école Malfait mais pourquoi prendre la défense du Maire qui pratique qu'une seule politique a savoir
celle du gouvernement actuel.


Votre motion va t elle stopper la fermeture de classe et éviter qu'un certains nombres d'enseignants quittent Wasquehal car les postes sont supprimés?


Ok je ne savais pas qu'il fallait etre élu pour avoir le droit d'émettre un avis et ce message s'adressait directement au Maire et j'ignorais que vous etiez dans sa majorité