Le maire UMP de Saint-Cyprien se donne la mort

Publié le 24 Mai 2009

Il a laissé une lettre à son épouse dans laquelle il indique sa volonté de mettre fin à ses jours. Le maire UMP de Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales), Jacques Bouille, en détention provisoire depuis six mois pour corruption, s'est suicidé dans la nuit de samedi à dimanche à la prison de Perpignan.

Maire depuis 1989 de la cité balnéaire de Saint-Cyprien, conseiller général et ancien secrétaire départemental de l'UMP, M. Bouille, qui était médecin, avait été mis en examen et incarcéré en décembre 2008 pour "blanchiment, corruption par personne exerçant un mandat électoral, trafic d'influence, prise illégale d'intérêts, détournement de biens publics, entrave à la manifestation de la vérité, subornation de témoins, faux et usage de faux".


Dix autres personnes, dont des responsables de la mairie, sont poursuivies dans le cadre d'une enquête sur l'achat par la commune, en 2006 et 2007, de statuettes, tableaux de maîtres et oeuvres d'art, dont certains auraient disparu et dont la valeur totale s'élèverait à cinq millions d'euros.

 
Nous pensons que la ministre  Mme  Rachida Dati qui a par ailleurs qualifié François Bayrou, le président du MoDem, de "meilleur des socialistes".
A propos de l'ouvrage de M. Bayrou, "Abus de pouvoir", qu'elle n'a pas lu, elle a estimé qu'il s'apparentait plus à "un abus de caricature et de polémique" .

Cette ministre ferait bien mieux
de s'occuper du vrai problème actuel des prisons et de prier pour  ne pas être lâchée par  sa propre famille politique après les élections Européennes.

lire la suite de l'article

Rédigé par G.D

Publié dans #Revue de presse

Repost 0
Commenter cet article