Wasquehal : la liberté d'expression est en danger

Publié le 8 Novembre 2008

Chacun d'entre nous a probablement remarqué que la tribune d'opposition politique "Wasquehal Autrement" est censurée pour une période indéterminée.
Simplement parceque ses opposants ne se sont pas montrés agréables avec Monsieur le Maire.
Une façon d'instaurer définitivement à Wasquehal une monarchie absolue.
Nous pensions pourtant que notre société avait évolué en rappelant ici que nos prédécesseurs ont voté à l'Assemblée nationale, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, le 26 août 1789.
Désormais, tout acte des autorités devait respecter les règles simples mais fondamentales inscrites dans cette Déclaration, qui avait pour but d'éviter l'abus du pouvoir. Après avoir garanti la liberté de pensée et de croyance dans l'article, la Déclaration constate la liberté d'expression dans son article 11 :

« tout citoyen peut...parler, écrire, imprimer librement »


Reconnaître la liberté d’expression a souvent constitué l’une des premières étapes vers la démocratie.

Quand à l'école de la république on apprend la liberté d'expression, à l'école wasquehal évidemment (liste conduite par Gérard Vignoble, notre Maire) on y apprend la censure.

Parution  de novembre 2008,  magazine de la ville de Wasquehal  "le Wasquehalien" .
Ce magazine est entièrement réservé à la majorité municipale assurant ainsi uniquement sa propagande.


Monsieur le Maire en tant que directeur de la publication du magazine d'information municipale décide de publier le texte qui se trouve en lieu et place de la tribune d'expression politique de Wasquehal Autrement .

Une première rédaction
a été remise par
Wasquehal Autrement,
non conforme aux principes
édictés par le règlement
intérieur. Un délai
supplémentaire a été
accordé à titre exceptionnel
pour l’envoi d’un
texte qui respecte ces
principes. La seconde
version reçue n’est toujours
pas conforme. Par
conséquent, la tribune
du groupe Wasquehal
Autrement ne sera pas
publiée.

Désormais, jusqu'au rétablissement de notre droit d'expression,nous apposerons sur nos boites aux lettres le sigle suivant  et demandons aux "personnels" en charge de la distribution de ce magazine de bien vouloir epargner nos boites aux lettres.
Ceci afin de respecter
notre droit a ne plus recevoir de prospectus municipal et autres.



 

Rédigé par G.D

Publié dans #Presse Locale

Repost 0
Commenter cet article

jfmarcelo 09/11/2008 14:30

Hola:
Acabo de ver tu blog.
Espero que visites mis blogs, son fotos de mi pueblo, de España y de Italia y Francia:

http://blog.iespana.es/jfmmzorita

http://blog.iespana.es/jfmm1

http://blog.iespana.es/jfmarcelo

donde encontrarás los enlaces de todos los blogs.
UN SALUDO DESDE ESPAÑA.