"Wasquehal" Répulsif. Le boîtier anti-jeunes qui fait du bruit

Publié le 5 Avril 2008


Aprés la campagne de printemps de dératisation prévue du 14 au 18 avril à Wasquehal, ( voir article du Wasquehalien Info du mois d'avril ).

Monsieur le Maire va t-il équiper notre ville de ce nouvel appareil " répulsif " antidémocratie?.

Seront nous invités à recevoir gratuitement cet appareil ? et devront nous signaler tout problème auditifs en mairie ou auprés des délégués de quartier fraichement désignés ?.

Notre Maire équipera sûrement en priorité la salle du conseil municipal afin qu'elle retrouve sa léthargie habituelle.
Côut de l'appareil 905 € HT ( hors option ).

Beethoven, un boitier à ultrasons audibles uniquement par les jeunes, agit comme un répulsif. il vise à empêcher les attroupements.

En france, plusieurs municipalité s'y seraient déjà interessées.
Ici le contact du fournisseur local:
IPB France
http://www.ibpfrance.fr/ultrasonbeethoven
http://www.compoundsecurity.co.uk


Le nouveau Beethoven est arrivé. Il ne s’agit pas d’un disque. Mais d’un petit boîtier qui, comme la musique du célèbre compositeur, serait censé adoucir les mœurs... des jeunes. Beethoven diffuse des ultrasons très désagréables audibles seulement par les enfants et les ados qui n’ont pas encore l’ouïe fatiguée des adultes. L’appareil fait 12 cm sur 12, se fixe au mur, branché au secteur. Le micro est bien protégé d’une éventuelle dégradation. Le but de ce dispositif ? Chasser les jeunes des zones où ils se regroupent, du genre halls d’immeuble, grâce à ces sons insupportables... Des dizaines de bailleurs et de syndics auraient déjà acheté plusieurs modèles. Beethoven, plus fort que les pétitions, les dépôts de plainte ou les rondes de police, serait pour eux l’outil idéal pour répondre à leurs problèmes.
Spray anti-SDF
Après le très polémique Malodore, le spray anti-SDF utilisé il y a huit mois par le maire d’Argenteuil avant son retrait, Beethoven fait lui aussi déjà couler beaucoup d’encre.
La classe politique est quasi unanime pour condamner son utilisation. Le PS et son organisation de jeunes militants, le MJS, ont réclamé mercredi son interdiction pure et simple. Selon le PS, sous prétexte « d'empêcher les regroupements de jeunes, par exemple dans les cages d'escalier, dans la rue ou devant des commerces (...), ce type de dispositif tend à criminaliser la jeunesse, en assimilant tous les jeunes qui ne pratiquent pas de Sport à des voyous ou des délinquants (...). L'existence d'un tel objet est en soi abjecte et choquante ».
« Un procédé inacceptable »
Des voix s’élèvent également du côté du gouvernement. Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et de la Jeunesse et son secrétaire d'Etat Bernard Laporte estiment que « l'utilisation de ce type de procédé est inacceptable d'un point de vue éthique et moral dans notre société (...). Cela pourrait conduire à penser que certaines difficultés sociales pourraient être résolues par des moyens électroniques aussi choquants ».

Ce n’est pas un poisson d’avril même si l’appareil s’appelle Beethoven, du nom du célèbre compositeur de musique classique. Inventé en Grande-Bretagne, désormais en vente en France et probablement disponible prochainement à Wasquehal
, ce boîtier diffuse des sons que seuls les jeunes de moins de 25 ans peuvent entendre ! Au-delà de cet âge, les oreilles ne parviennentter une certaine catégorie de sons.
Beethoven diffuse un son qui devient irritant au bout de 5 à 10 minutes pour les jeunes tandis que les plus de 25 ans n’entendent rien ! Il est vendu à des magasins ou des propriétaires d’immeubles qui veulent tenir des bandes de jeunes à distance… Mais il ne fait aucune différence entre des jeunes délinquants et les autres. Des membres du gouvernement ont critiqué cet appareil en expliquant  "qu’une société qui invente la machine à chasser le jeune se trompe de chemin" et qu’il faut d’abord encourager le dialogue.

Rédigé par Joris

Publié dans #Economie Entreprise

Repost 0
Commenter cet article