La liste conduite par Gérard Vignoble s'illustre aussi dans la rubrique faits divers

Publié le 27 Février 2008

CARTON ROUGE

Horreur, Stupéfaction, à la lecture de la presse de ce matin "Voix du nord et Nord Eclair" à la rubrique faits divers, nous apprenons qu'un employé municipal payé par le contribuable Wasquehalien et probablement à la demande de la tête de liste "Wasquehal évidemment" a menacé un colleur d'affiches d'opposition.

Ou en est la fameuse graine de citoyenneté prodiguée par Gérard Vignoble lors des réunions de quartiers. 
C'etait uniquement des propos pour des fins électoralistes.
Nous ne sommes pas dupes.
Comment pouvons nous demander aux Wasquehaliens et particulièrement à nos jeunes d'avoir un comportement citoyen et s'apercevoir en même temps que la tête de liste et son équipe ne sont pas exemplaires dans ce domaine.

Ces pratiques sont intolérables et je ne pense pas que les habitants de Wasquehal soient prêts a cautionner de tels comportements. Nous Militants dénonçons ces méthodes.

Il s'agit bien là d'un bel exemple de tout manquement à la démocratie.

Copie de l'article paru ce jour sur la voix du nord en page 16

Wasquehal

Un employé municipal menace

un colleur d’affiches d’opposition

Didier Debels, chef de file de la liste d’opposition wasquehalienne a déposé plainte

hier contre un employé municipal pour « menaces et injures sur la voie publique ».

Selon les termes de M. Debels, une personne employée par la mairie a été surprise par un « colleur» en train d’arracher l’une des affiches électorales de la liste d’opposition. Suite aux demandes d’explication des colleurs, l’employé municipal aurait insulté et menacé ces derniers qui ont aussitôt rapporté l’incident à leur tête de liste.

Didier Debels a souhaité donner une suite judiciaire à l’affaire en portant plainte pour « menaces et injures sur la voie publique ».

Il s’est également fendu d’une lettre au maire de Wasquehal, Gérard Vignoble, pour se plaindre du manque de réaction d’un élu de la majorité, mis au courant du conflit.  "d’un élu et d’un candidat aux élections municipales"

Debels qui affirme que le maire lui-même a été informé et qu’il n’a guère montré plus d’intérêt pour la protection des colleurs d’affiches d’opposition que le précédent élu informé.

Cette affaire qualifiée d’« incident grave entachant le débat démocratique» par Didier Debels rappelle cependant un autre épisode, strictement identique survenu lors des élections législatives, toujours à Wasquehal et toujours mettant aux prises M. Debels et un employé municipal… Yaurait-il dans cette commune une tension particulière entre le chef de file  et les communaux? Ou une sensibilité particulièrement exacerbée de M. Debels? La justice a désormais l'affaire en mains.  O.H

Si vous souhaitez connaitre le nom de l'élu de la majorité Candidat aux élections municipales qui a eu aucune réaction, n'hésitez a m'écrire en precisant vos coordonnées, je vous répondrai.

Rédigé par Joris

Publié dans #Evenement Local

Repost 0
Commenter cet article