Wasquehal, Commerce, Distribution, Entreprises et Logements au Grand-Cottignies !

Publié le 29 Janvier 2008

Grand-Cottignies : des logements, des emplois et une nouvelle extension de Carrefour !

Il y a une petite ville champignon qui pousse à Wasquehal : le Grand Cottignies. Gérard Vignoble en a rêvé, Gérard Vignoble a mis le temps, mais Gérard Vignoble l'a fait. Une si longue histoire que l'on ne pourra pas le taxer de préparer sa campagne électorale !

 

Le Grand Cottignies, c'est une petite ville qui sort de terre. Pour Gérard Vignoble, c'est un peu un symbole. Pour certains, celui d'un ego démesuré, pour d'autres celui de l'acharnement. Mais la ZAC est là, le reste importe peu.

Le Grand Cottignies, à terme, cela représente 350 logements et 1 200 emplois « installés ». Bien évidemment, il ne s'agit pas de 1 200 emplois nouveaux mais d'emplois transférés par les sociétés qui arrivent sur la ZAC avec leur personnel. Sur les 1 200, les créations sont minimes : aux alentours de 20 %. Parallèlement à la ZAC, la zone du Château Blanc continue elle aussi à se développer. Il y aura là une dizaine de bâtiments qui ne sont construits qu'après avoir été commercialisés. On y trouvera, entre autres, la banque Meeschaert (un immeuble de 936 m2 et 47 places de parking). La ZAC et le Château Blanc représenteront, à terme, 3 000 emplois.

« C'est un quartier complet qui pousse » s'extasie Gérard Vignoble qui court les poses de première pierre et les inaugurations de maisons témoins depuis quelques mois. Un quartier plus particulièrement consacré à des maisons pour cadres, dont le fleuron va voir le jour sur un lot libre vendu à un chef d'entreprise : 800 m² habitables, avec piscines (oui, au pluriel...), sauna, jacuzzi et tutti quanti ! Mais il y aura quand même quelques logements sociaux, trente appartements du groupe CMH. Un souhait du maire.

Et dans ce nouveau petit pays, qui aura un peu sa vie propre, on ne construira ni école, ni autre équipement public. « Les écoles du Noir-Bonnet et du Capreau pourront accueillir les enfants en âge d'être scolarisés. Peut-être par la suite y aura-t-il un équipement petite enfance, mi entreprise-mi ville » explique le maire.

En ce qui concerne le commerce, un nouveau projet d'extension de la galerie marchande de Carrefour est en cours. « La demande d'extension aurait dû passer à la CDEC en octobre mais cela a été repoussé à la suite d'un accord entre Martine Aubry et la direction de Carrefour. Elle passera probablement en avril 2008. Il s'agit de doubler la surface actuelle de la galerie. La première extension a eu pour effet de faire passer l'hyper de Wasquehal de la 52e à la 7e place en matière de progression ! C'est un succès. » Inutile de dire que Gérard Vignoble a le sourire qui lui mange les oreilles !

Mais ce succès va de pair avec une réorganisation de la circulation et du stationnement. Parce que la rançon du succès ce sont les bouchons aux heures de pointe et notamment en cette période de fin d'année... « L'extension de la galerie se fera sur l'emprise du parking actuel. Cela fera une sorte de rue avec des magasins en vis à vis. Il faudra donc penser à d'autres stationnements, au dessus ou en sous sol. » Mais il en faut plus que cela pour inquiéter le « papa » de ce beau bébé !

On n'évoque même pas une seule seconde le coût et la difficulté de faire un parking sous-terrain. Et on va même plus loin... « C'est un pôle commercial important. Je pense aussi que l'on fera une sortie spéciale sur la VRU pour accéder à l'hypermarché. Cela permettrait de ne plus passer par le rond-point. » Et Gérard Vignoble qui a tant « ramé » pour faire avancer la ZAC avoue aujourd'hui que « Ce projet va finalement plus vite que je ne l'avais pensé. Dans trois ou quatre ans, ce sera top ici ! Pour donner de beaux fruits, un arbre doit être à maturité... » Ça, c'est du Gérard Vignoble des grands jours ! •

 

MARTINE DIEUDONNÉ

Rédigé par Joris

Publié dans #Presse Locale

Repost 0
Commenter cet article